Cataracte

Généralités

Eye Cells

Vidéo 5.1 : Opacification du cristallin

Structure et fonction du cristallin

  • Lentille naturelle présente à l’intérieur de l’œil.
  • Composée
    • D'une capsule: fine membrane transparente
    • D'un gel transparent formé de cellules anucléées disposées en couches concentriques.
  • Fonction importante dans l'accommodation
    • Possibilité de modifier son rayon de courbure
    • Rôle dans la focalisation des rayons lumineux sur la rétine

Cataracte – Définition

  • Opacification du cristallin. (1)
    • Elle peut toucher la totalité du cristallin, la capsule antérieure, la capsule postérieure, le noyau cristallinien.

Epidémiologie

  • Cataracte liée à l'âge, première cause de cécité dans le monde:
    • 48% des cécités
    • touche 18 millions de personnes (2)
    • maladie prioritaire pour l'OMS : la cataracte non opérée représente 33% des déficiences visuelles. (3)
  • Affection fréquente chez les séniors:
    • 20 % de la population française à partir de l’âge de 65 ans,
      • > 35 % à partir de l’âge de 75 ans
      • > 60 % à partir de l’âge de 85 ans. (4)
  • En augmentation en raison de l’allongement de l’espérance de vie. (3)

Facteurs de risques

  • Age: le facteur de risque majeur : Cataracte liée à l'âge
  • Traumatismes oculaires : Cataracte traumatique (1)
    • Délai de survenue variable: quelques jours à quelques années
  • Certains traitements médicaux ou chirurgicaux : Cataracte iatrogène (5)
    • Corticoïdes
    • Pose d’implants intraoculaires (glaucome, fortes amétropies), vitrectomies, etc...
    • Exposition aux rayons X (radiothérapie)
  • Secondaire à une autre maladie:
    • Diabète (6), myopie, uvéite, glaucome...(1)
  • Cataracte congénitale
    • < 8 naissances sur 100 000                  
    • Hérédité, infection intra-utérine (rubéole)....
  • Autres facteurs de risques:
    • Tabagisme, consommation d’alcool, exposition prolongée aux rayons ultraviolets (1)

 

Présentation Clinique

Vidéo 5.2 : Cataracte - symptômes visuels

Symptômes

  • Touchent souvent les deux yeux mais à des degrés différents.
  • Sont fonction de la localisation sur le cristallin:
    • Vision floue avec sensation de voile devant les yeux
    • Eblouissements, particulièrement gênants pour la conduite nocturne ou par grand soleil.
    • Perception altérée des couleurs
    • Vision dédoublée au niveau d’un œil (diplopie monoculaire, plus rare).
    • Plus tardivement,  baisse de l’acuité visuelle progressive et indolore. (1)

Evolution

  • Evolution vers une opacification croissante du cristallin
  • Evolution généralement lente et progressive sur plusieurs années.
  • En absence de traitement:
    • Dégradation de l'acuité visuelle  au bout de 2 ans chez 60 à 70 % des patients. (4)
    • Plus rapide chez les personnes:
      • Souffrant de cataracte située au niveau de la capsule postérieure du cristallin,
      • Atteintes de diabète insulinodépendant. (4)
    • Peut aboutir à la cécité lorsque le cristallin est totalement opaque.
    • Peut, dans de rares cas, se compliquer en glaucome aigu par augmentation brutale du volume du cristallin (1)
  • Dans les pays industrialisés:
    • Bonne prise en charge par intervention chirurgicale
    • Acte chirurgical le plus fréquent: > 500 000 opérations par an en France (7)
  • Possibilité de cataracte secondaire (7)

Diagnostic

World Cells

Démarche diagnostique

  • Diagnostic posé par un ophtalmologiste
  • Interrogatoire détaillé sur les symptômes ressentis et la gêne visuelle.
  • Mesure de l'acuité visuelle

Examens complémentaires

  • Examen du cristallin avec une lampe à fente :
    • Examen rapide et indolore
    • Peut être réalisé après dilatation des pupilles avec un collyre pour faciliter l’exploration (1)
    • Permet :
      • D’évaluer avec précision s’il y a une opacité du cristallin
      • De déterminer la localisation, les caractéristiques et les dimensions de cette opacité.
      • De grossir la partie avant de l’œil: chambre antérieure, cornée, iris, pupille, corps vitré antérieur et cristallin.
  • Echographie:
    • Déterminer la localisation et les caractéristiques de l’opacité
    • Evaluer la capsule entourant le cristallin.
  • Biométrie:
    • Déterminer les caractéristiques des implants utilisés lors de la chirurgie de la cataracte pour remplacer le cristallin naturel.
  • Autres examens:
    • Peuvent être réalisés afin d’exclure toute autre affection de l’œil:
      • Mesure de la tension oculaire: glaucome,
      • Examen du fond d’œil: atteinte de la rétine ou du nerf optique...
      • ...

Traitement

Eye Cells

Démarche thérapeutique

  • Seul traitement curatif, chirurgical:
    • Retirer la cataracte et remplacer le cristallin par un implant intraoculaire afin de compenser le pouvoir réfractif du cristallin. (1)
  • Indications:
    • N'est pas une urgence.
    • Décision opératoire dépend :
      • De la gêne fonctionnelle ressentie,
      • De l'acuité visuelle après correction (pas de seuil, mais intervention généralement proposée en dessous de 4 à 5/10èmes (5)),
      • Des impératifs socioprofessionnels,
      • De la présence d’autres causes de baisse d’acuité visuelle,
      • De l’importance de la cataracte.
  • Techniques (1):
    • Extraction intracapsulaire (pratiquement plus utilisée)
      • Créer une large ouverture au niveau de la cornée,
      • Retirer la totalité du cristallin au moyen d’un instrument appelé cryode.
      • Mise en place d'un implant.
    • Extraction extracapsulaire (intérêt pour cataracte très dense)
      • Retirer uniquement le noyau et le cortex du cristallin au moyen d’une spatule
      • Implant intraoculaire inséré dans  la capsule laissée en place.
    • Phacoémulsification: technique de choix

Vidéo 5.3 : Cataracte – Traitement par phacoemulsification au laser femtoseconde

Phacoemulsification

  • Principe:
    • Petite incision de la cornée
    • Morcèlement du noyau du cristallin au moyen d’un instrument délivrant des ultrasons.
    • Aspiration des fragments hors de l’œil
    • Mise en place d'un implant dans la capsule préservée du cristallin.
  • Avantages: 
    • Efficace, sûre, permet une récupération visuelle rapide en raison de l’incision plus petite que dans les autres techniques. (8)
  • Déroulement:
    • Intervention réalisée sous anesthésie locale en ambulatoire
    • Durée en moyenne 15 minutes
    • Interdiction de conduire le jour suivant l'intervention
    • Contrôle post-opératoire le lendemain, puis au rythme préconisé par le chirurgien.
  • Résultats
    • Généralement très bons :
      • Récupération visuelle en moins de 4 jours dans la majorité des cas (8)
      • Plus de 90 % des personnes opérées retrouvent une acuité visuelle égale ou supérieure à 5/10èmes sans verres correcteurs. (4)

Vidéo 5.4 : Cataracte secondaire – Opacification de la capsule postérieure et traitement par capsulotomie

Cataracte secondaire : Opacification de la capsule postérieure.

  • Opacification de la capsule du cristallin qui a été laissée en place lors de l’opération.
  • Réapparition des symptômes de la cataracte
  • Concerne environ 18 % des patients 1 an après l’intervention et 38 % au bout de 9 ans.
  • Se produit habituellement entre 3 mois et 4 ans après l’intervention.
  • Développement graduel.
  • Peut être traitée par une intervention au laser Nd:YAG, la capsulotomie. (7)

Autres complications potentielles (très rares)

  • Infection intraoculaire (endophtalmie), glaucome, décollement de la rétine, déplacement de l’implant, formation d’un œdème au niveau de la macula.

Références

Cells
  1. Porter RS, Kaplan JL. Chapter 66. Cataract. The Merck Manual of Diagnosis & Therapy, 19th Edition,  Merck Research Laboratories 2011, p. 709-712 .
  2. Organisation mondiale de la santé. Prévention de la cécité et des déficiences visuelles.  Maladies oculaires prioritaires. Cataracte.  http://www.who.int/blindness/causes/priority/fr/index1.html
  3. Organisation mondiale de la santé. Cécité et déficience visuelle. Aide-mémoire N°282  http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs282/fr/ . Août 2014
  4. ANAES. Evaluation du traitement chirurgical de la cataracte de l’adulte. Février 2000.
  5. Baudouin C, Félix D. Cataracte - Guide à l’usage des patients et de leur entourage. Bash 2008.
  6. Malecaze F. La chirurgie de la cataracte chez le diabétique. Journal français d’ophtalmologie 2003;26:525-7.  
  7. Affsaps, Haute Autorité de Santé. Mise au point sur les implants intraoculaires monofocaux utilisés dans le traitement chirurgical de la cataracte. Avril 2008.
  8. Ancel JM. Les progrès de la cataracte en 2008. E-mémoires de l’Académie Nationale de Chirurgie 2008;7:43-44.
Date de publication (Mois/Jour/Année) : 02/23/2017 - Document ID : 17/02/QUANTELMED/PM/001